KOEDO-KAWAGOE

Photo

Points forts

Kawagoe est fière de ses sites populaires, tels que ses monuments et Jisha qui font partie de son patrimoine culturel.

Tour « Toki no Kane » - Symbole de Kawagoe, elle donne toujours l’heure au sein de la ville de Koedo

La ville de Kawagoe dispose d’une longue histoire.
De nombreux magasins de bonbons et de sucreries traditionnels parsèment toute la ville, y compris dans d’autres quartiers que celui des magasins de sucreries nostalgiques de la Rue des bonbons (Kashiya Yokocho) créée au début de l’ère Meiji.
Un vaste choix de sucreries est disponible, des sucreries traditionnelles confectionnées selon la même méthode qu’à l’époque jusqu’aux sucreries à base de patate douce, spécialité de Kawagoe. Chaque magasin possède sa propre méthode de fabrication pour ces sucreries, pour des goûts et des apparences uniques.
Certains magasins vous permettent d’observer le processus de fabrication. Profitez-en pour goûter à ces sucreries fraîches.

Rue des bonbons « Kashiya Yokocho » - Des saveurs nostalgiques à l’épreuve du temps.

« Kashiya Yokocho » (Rue des bonbons) est une célèbre rue de Kawagoe, pavée et colorée, qui abrite 22 magasins de sucreries japonais de style traditionnel. Les magasins de sucreries alignés le long de cette rue ont un objectif commun : continuer à faire vivre le goût simple et nostalgique du passé. À chaque fois qu’un client franchit le seuil d’un de ces magasins, il retombe invariablement en enfance. C’est dans cette rue que toutes les générations, les enfants qui ne connaissent rien des sucreries traditionnelles tout comme les adultes nostalgiques, ressentent un sentiment d’exaltation.

photo

Cette Rue des bonbons (Kashiya Yokocho) aurait été créée au début de l’ère Meiji, au moment où Suzuki Tozaemon a commencé à confectionner des sucreries dans cette ville prospère, devant le temple Yojuin. En 1923, après la destruction de Tokyo lors du grand tremblement de terre de Kanto, ce quartier est devenu le principal producteur et fournisseur de sucreries. Plus de 70 magasins étaient ouverts au début de l’ère Showa, mais du fait de la guerre et de l’évolution du mode de vie, quelques-uns ont fermé leurs portes. Cependant, malgré les temps qui changent, l’atmosphère de la rue et l’attitude des propriétaires de magasins lorsqu’ils rabattent les clients remplissent les passants d’un sentiment de réconfort. En 2001, le parfum simple et nostalgique de Kashiya Yokocho a été choisi par le ministère de l’Environnement pour figurer parmi les « 100 meilleures associations odeur/décor ».

« Temple Kita-in » - Ancien temple principal « Tendaishu » de Kanto

Le « Tendaishu » est un temple célèbre construit par le guide Jikakudaishi en 830. Il est officiellement connu comme le temple « Seiya San Muryojyuji Kita-in ».
Il s’agit du temple où Meiso Tenkai Soujyou a été prêtre en chef. Il possède de nombreux biens culturels, tels que des bâtiments provenant du château d’Edo. Ce temple est le plus célèbre de la préfecture de Saitama. Sa renommée est nationale.

photo

Lorsque Tenkai Soujyou, en qui Tokugawa Ieyasu avait toute confiance, est devenu le 27ème prêtre en chef, le temple a plus particulièrement été protégé par le régime.
« Kyakuden », lieu de naissance de Iemitsu, dont les peintures murales et les dessins à l’encre étaient plus luxueux que ceux du château d’Edo a également été transféré, tout comme « Shoin », chambre utilisée par Kasuga no Tsubone, la nounou de Tokugawa Iemitsu, shogun de la 3ème génération des Tokugawa, , pour s’habiller et se maquiller.
Nombre de ces bâtiments historiques en provenance du château d’Edo sont reconnus comme des biens culturels importants. Le sanctuaire Senba Toshogu, un des trois principaux sanctuaires Toshogu du Japon, a quant à lui de solides liens avec la Famille Tokugawa, à l’origine de l’ère Edo.

photo

Les 500 statues de Rakan du temple Kita-in sont plébiscitées par les touristes. Il s’agit d’un des trois principaux sites où figure Rakan au Japon. Par ailleurs, environ 540 bouddhas en pierre expriment quant à eux les émotions humaines.
Tout au long de l’année, de nombreux événements permettent aux visiteurs de profiter des différentes saisons du temple, par ex. la « Foire aux Daruma », le 1er janvier, « Setsubun » en février et le « Festival des cerisiers en fleurs » au printemps.

Adresse :
1-20-1 Kosemba-machi, Kawagoe City, Saitama Prefecture
TÉL :
+81-49-222-0859
Horaires :
1er mars - 23 novembre
En semaine : 8 h 50 - 16 h 30
Dimanche et jours fériés : 8 h 50 - 16 h 50

24 novembre - 28 février
En semaine : 8 h 50 - 16 h
Dimanche et jours fériés : 8 h 50 - 16 h 20
Tarifs :
Adultes : 400 ¥ ; étudiants (école primaire, collège) : 200 ¥
Jours de fermeture :
25 décembre - 8 janvier
2 - 3 février
2 - 5 avril
16 août
Site Internet :
http://www.kawagoe.com/kitain/english/

« Honmaru Goten » - Symbole du domaine féodal de Kawagoe

Pendant l’ère Edo, en 1848, Honmaru Goten a été construit par Matsudaira Naritsune, maître de domaine féodal de Kawagoe à qui avaient été attribués 1,7 million de koku (unité utilisée pour exprimer le rang des maîtres féodaux). Le plus ancien bâtiment de Kawagoe, Honmaru Goten, jouit d’un calme digne d’un samouraï. Le château de Kawagoe a été construit par Oogigayatsu Uesugi Mochitomo pour défier Kogakubo Ashikaga Shigeuji. En 1457, Vassal Ota Michizane et Ota Dokan ont reçu l’ordre de construire le château.

photo

En 1639, le chef du shogunat Tokugawa et maître de domaine féodal de Kawagoe Matsudaira Nobutsuna a mis en œuvre un projet de construction à grande échelle afin d’agrandir le château de Kawagoe. Après la restauration de Meiji, Honmaru Goten a été démoli et ce qu’il en reste aujourd’hui n’est qu’une partie de ce qui a été reconstruit en 1848 - l’entrée et le hall principal utilisés comme salles d’attente pour les rois féodaux venus en missions. Une fois dans l’entrée, le hall fait tout le tour de la pièce. Certaines pièces sont décorées très simplement, mais les dessins qui ornent les portes en cèdre et la structure de l’entrée de l’allée sont très élaborés. La construction mérite le nom de palais. Des poupées qui représentent les rois féodaux ornent les salles d’attente. Les lieux donnent l’impression que l’on pourrait presque entendre leurs conversations.

Adresse :
2-13-1 Kuruwa-machi, Kawagoe City,Saitama Prefecture
TÉL :
+81-49-224-6015
Horaires :
9 h - 17 h (heure limite d’entrée : 16 h 30)
Tarifs :
Normal : 100 ¥ ;
étudiants : collège/lycée : 50 ¥ ;
Gratuit pour les moins de 11 ans
Jours de fermeture :
Tous les lundis (à l’exception des lundis qui suivent un jour férié ou le festival de Kawagoe), les lendemains des jours fériés (à l’exception des samedis et des dimanches), le 4ème vendredi du mois (à l’exception des jours fériés), et du 28 déc. au 4 janv.

※Les tarifs sont susceptibles d’évoluer. (Veuillez vous renseigner séparément pour les tarifs de groupe.)

▲Haut de page

Illustration de Kawagoe