KOEDO-KAWAGOE

Gastronomie traditionnelle

Gastronomie traditionnelle

Les saveurs proposées à Koedo Kawagoe sont empreintes d’histoire et de tradition, et plus particulièrement les plats à base de patate douce

Plats à base d’anguille

Plats à base d’anguille

Kawagoe compte de nombreux marchands d’anguille. C’est à l’ère Edo que la ville est devenue célèbre pour ses plats à base d’anguille. À l’époque, il était interdit de manger du porc et d’autres viandes. Les habitants de Kawagoe, qui ne possédaient aucune mer à proximité, comblaient leurs besoins en protéines principalement en mangeant de la carpe, de la loche et de l’anguille qu’ils pêchaient dans les rivières Iruma et Arakawa. L’anguille, cuisinée avec une sauce soja sucrée, figurait parmi les spécialités. L’anguille grillée au charbon de bois et sa sauce soja spéciale a rapidement conquis le plus grand nombre en raison de l’événement « Anguille de Doyo » (période la plus chaude de l’été) lancé par Hiraga Gennai. Avant la guerre, l’anguille locale était courante, mais à présent de l’anguille fraîche vient de tout le pays. Chaque magasin cuisine ensuite son anguille grillée au charbon de bois avec sa propre sauce soja sucrée, selon ses recettes secrètes qui se transmettent de génération en génération.

Plats à base de patate douce

Plats à base d’anguille

Kawagoe est célèbre pour sa patate douce. Depuis fort longtemps, les patates douces sont rôties et mangées en en-cas par les gens du peuple. Pendant et après la guerre, lorsque la nourriture se faisait rare, la patate douce était un aliment de base important pour de nombreuses personnes. Même si la récolte a diminué, des patates douces de tout le pays se trouvent à Kawagoe, toujours connue sous le nom de Ville de la Patate douce. Par le passé, la façon la plus courante de cuisiner les patates douces consistait à les rôtir et les cuire à la vapeur. Cependant, les temps ont changé et de nombreux cuisiniers, spécialisés dans cet ingrédient, ont inventé de nouvelles façons de la préparer. À présent, vous pouvez savourer divers types de plats à base de patate douce, tels que le « kaiseki de patate douce », les nouilles soba à la patate douce, les nouilles udon à la patate douce, les desserts à la patate douce, etc.

Sushi façon Edo

Plats à base d’anguille

Étant donné que Kawagoe et Edo ont longtemps été en relations, la cuisine d’Edo a influencé la gastronomie de Kawagoe ainsi que la vie urbaine.
Pourquoi ne pas expérimenter la confection du sushi, plat japonais le plus populaire au monde ?
Et pourquoi ne pas découvrir les complexités des restaurants traditionnels, de la cuisine traditionnelle du Japon, et vous lancer dans la préparation de vos propres sushis ?

Les kaiseki sont les plats servis par un hôte à ses clients à l’occasion de la cérémonie du thé. Le thé sombre constitue toujours la principale composante de la cérémonie du thé. Par conséquent, des plats légers et simples y sont servis

Kaiseki (plats de la Cérémonie du thé)

Plats à base d’anguille

avant le thé. C’était le début des kaiseki. Les kaiseki sont aussi connus sous le nom « plats du plaisir ». Chacun d’entre eux est servi dans un ordre spécifique qui vous permet de voir, de goûter et de profiter des bienfaits de la nature. À Kawagoe, de nombreux ryokan (auberges de style japonais) et ryotei (restaurants de style japonais) sont reconnus et ont déjà accueilli diverses célébrités et stars. Cette cuisine raffinée peut être savourée dans une ambiance calme, dans un cadre historique différent, surplombant des jardins parfaitement entretenus.

▲Haut de page

Illustration de Kawagoe